Jeudi, 17 juillet 2014 | 
Écrit par Réseau de résistance du Québécois   

... et à une paix négociée dans la justice entre Israël et la Palestine

Vive la Palestine libre

Stephen Harper a déclaré le dimanche 13 juillet dernier que le Canada appuyait « sans équivoque » l’entreprise qualifiée de « défensive » du gouvernement israélien qui accumule les crimes de guerre. Ces actions « défensives » consistent en effet à bombarder massivement le petit peuple de Gaza et de Cisjordanie en réaction à l’exécution de trois adolescents israéliens le 12 juin dernier après leur enlèvement. Même si la responsabilité de cet enlèvement n’est absolument pas démontrée dans les faits, c’est tout le peuple palestinien qui paye de son sang la cruauté du colonialisme israélien. Et c’est cette cruauté que Harper appuie « sans équivoque ».

Cet appui n’est pas anodin, pour nous Québécois qui luttons aussi pour notre droit à l’émancipation, car l’appui de l’État canadien à la politique militariste d’extrême droite du gouvernement de Netanyahu est bien sûr une façon de préparer la justification d’une politique de la ligne dure si le Québec devait un jour se tenir debout.

Le Réseau de résistance du Québécois s’associe aux groupes citoyens qui luttent, ici comme ailleurs, pour que soient reconnus les droits du peuple palestinien, peuple qui paye le prix fort pour sa lutte de reconnaissance. Nous invitons nos membres et sympathisants à faire savoir au gouvernement complice de Stephen Harper qu’ils sont solidaires avec nos camarades palestiniens qui luttent pour la liberté et la justice sur leur terre.

Le régime néocolonial d’Ottawa, et encore plus quand celui-ci est dirigé par les militaristes du Parti conservateur, n’a aucune légitimité pour parler au nom du Québec, lui qui représente tout ce que le Québec rejette. Et surtout tout ce que le monde doit combattre afin que notre monde puisse vivre une paix durable sans cette voracité si caractéristique de l’impérialisme, même si celui-ci essaie, malgré tout le grotesque, de se cacher sous une victimisation vulgaire.

La lutte pour une Palestine libre n’est pas un conflit ethnique pour « antisémites » patentés, mais la lutte d’un peuple spolié par des colonialistes se prétendant propriétaires uniques d’une terre qui devra tôt ou tard être partagée entre deux États souverains qui ont droit de vivre en paix.

Nous, membres et sympathisants du Réseau de résistance du Québécois, qui chérissons la liberté des peuples, nous devons faire entendre notre voix afin que l’honneur du Québec, entaché par les propos de Harper, soit rétabli!

Oui à une paix juste et durable en Palestine! Et que vivent le Québec et la Palestine libres!

Réseau de Résistance du Québécois